AbstractsPhilosophy & Theology

Subwords : automata, embedding problems, and verification

by Prateek Karandikar




Institution: Cachan, Ecole normale supérieure
Department:
Year: 2015
Keywords: Automates à état Fini; Automates Communicants; Vérification Formelle; Combinatorics; State complexity;
Record ID: 1151015
Full text PDF: http://www.theses.fr/2015DENS0005/document


Abstract

Garantir le fonctionnement correct des systèmes informatisés est un enjeu chaque jour plus important. La vérification formelle est un ensemble de techniquespermettant d’établir la correction d’un modèle mathématique du système par rapport à des propriétés exprimées dans un langage formel.Le "Regular model checking" est une technique bien connuede vérification de systèmes infinis. Elle manipule des ensembles infinis de configurations représentés de façon symbolique. Le "Regular model checking" de systèmes à canaux non fiables (LCS) soulève des questions fondamentales de décision et de complexité concernant l’ordre sous-mot qui modélise la perte de messages. Nous abordons ces questions et résolvons un problème ouvert sur l’index de la congruence de Simon pour les langages testables par morceaux.L’accessibilité pour les LCS est décidable mais de complexité F_{omega^omega} très élevée, bien au delà des complexités primitives récursives. Plusieurs problèmes de complexité équivalente ont été découverts récemment, par exemple dans la vérification de mémoire faibles ou de logique temporelle métrique. Le problème de plongement de Post (PEP) est une abstraction de l’accessibilité des LCS, lui aussi de complexité F_{omega^omega}, et qui nous sert de base dans la définition d’une classe de complexité correspondante. Nous proposons une généralisation commune aux deux variantes existantes de PEP et donnons une preuve de décidabilité simplifiée. Ceci permet d’étendre le modèle des systèmes à canaux unidirectionnels (UCS) par des tests simples tout en préservant la décidabilité de l’accessibilité. The increasing use of software and automated systems has made it important to ensure their correct behaviour. Formal verification is the technique that establishes correctness of a system or a mathematical model of the system with respect to properties expressed in a formal language.Regular model checking is a common technique for verification of infinite-state systems - it represents infinite sets of configurations symbolically in a finite manner and manipulates them using these representations. Regular model checking for lossy channel systems brings up basic automata-theoretic questions concerning the subword relation on words which models the lossiness of the channels. We address these state complexity and decision problems, and also solve a long-standing problem involving the index of the Simon's piecewise-testability congruence.The reachability problem for lossy channel systems (LCS), though decidable, has very high F_{omega^omega} complexity, well beyond primitive-recursive. In recent times several problems with this complexity have been discovered, for example in the fields of verification of weak memory models and metric temporal logic. The Post Embedding Problem (PEP) is an algebraic abstraction of the reachability problem on LCS, with the same complexity, and is our champion for a "master" problem for the class F_{omega^omega}. We provide a common generalization of two known variants of PEP and give a simpler proof of…